B&T Associés est un cabinet de conseil en management et organisation, spécialisé dans l'amélioration et le pilotage des processus métier depuis plus de 15 ans.

Dans un environnement complexe, il faut procéder avec méthode pour identifier, élucider et formaliser les processus. C’est le point de départ de toute démarche qualité efficace, qu’il s’agisse de répondre aux normes ISO, aux niveaux de maturité de CMMi ou encore à la mesure de la performance avec Six Sigma.

La méthode est un moyen d’obtenir une vision claire et transverse du fonctionnement réel de l’entreprise et, surtout, d’en permettre « l’optimisation« . Elle fournit un langage commun compréhensible par tous, des principes garantissant une description homogène du fonctionnement, une approche permettant de se poser les bonnes questions au bon moment.

La démarche B&T se veut pragmatique et adaptée aux nouvelles réalités des entreprises, tant au niveau de leur environnement concurrentiel que de leur contexte organisationnel.
Si la structure globale de l’entreprise reste la même, les responsabilités réparties dans les différentes entités qui la composent sont amenées à évoluer. Si bien que, aujourd’hui, les Maîtrises d’Ouvrage (MOA) et les Maîtrises d’Oeuvre (MOE) doivent faire face à un nouveau mode de gestion fondé sur la stratégie et le métier.

C’est dans cette perspective que se situe la démarche B&T Associés en s’attachant à promouvoir l’alignement des méthodes et de leur valeur ajoutée sur la stratégie et le métier des entreprises.
Ainsi, notre démarche met l’accent sur la phase d’analyse des besoins et de compréhension des experts métier en favorisant la construction d’un vecteur de communication (le modèle métier) permettant d’assurer la continuité Maîtrise d’Ouvrage – Maîtrise d’Oeuvre.

En se concentrant sur la phase d’analyse métier, la démarche B&T permet d’affiner la compréhension du métier de l’entreprise cliente et, ainsi, de cerner précisément ses besoins, ses exigences et ses attentes.
Cette analyse en profondeur sera d’autant plus efficace et performante qu’elle se basera sur l’analyse des processus métier, eux-mêmes décomposables en un nombre variable de sous-processus. Ils représentent les activités internes d’un métier, effectuées en vue de répondre à la mission de l’entreprise, et dont l’objectif est de fournir un résultat observable et mesurable pour un observateur individuel du métier.

La définition des processus métier a pour objectif de transformer les besoins et contraintes de toutes les parties prenantes en exigences (cas d’utilisation, règles de gestion, exigence fonctionnelle ou non fonctionnelle…).
Ces exigences vont ensuite définir le contexte du système à produire.

L’entreprise peut être décrite selon quatre couches présentant quatre perspectives différentes :

  • Métier
  • Procédure
  • Application
  • Infrastructure
  • La couche Métier décrit, comme son nom l’indique, le métier de l’entreprise au travers de ses processus et de ses activités.
  • La couche Procédure précise l’organisation de l’entreprise et les rôles de chacun grâce aux procédures tandis que la couche Fonctionnelle s’attache à décrire le système d’information de l’entreprise. Le système d’information couvre tout ce qui a trait à la description de l’information et à son traitement par les individus au sein d’une entreprise lui permettant de fonctionner. Il représente la structure de l’information, l’utilisation de l’information, les flux d’informations, les contrôles sur l’information…
  • La couche Application décrit les différents composants logiques du système informatique de l’entreprise : les différentes applications, les bases de données…
  • La couche Infrastructure : elle représente l’architecture technique du système (serveur, postes clients, réseaux…).

En conséquence, pour ses phases amont, la méthode s’adresse à un public d’experts métier n’ayant aucune connaissance particulière vis-à-vis de la technologie. C’est pourquoi nous faisons en sorte d’appréhender la méthode sans le recours à des techniques trop spécifiques. Nous tâchons de nous rapprocher le plus possible du raisonnement humain (science cognitive) pour éviter de pervertir l’expression du métier.

Toutefois, nous gardons à l’esprit et inculquons les concepts fondamentaux qui font d’un système complexe, un système flexible doté d’une capacité d’évolution importante.